Le Palmares Des Vins De France

Edition du 05/07/2016
 

CHATEAU DOYAC

Sommet

Château DOYAC

“Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...


À l’origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m’a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n’ai pas hésité à 30 ans à quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J’ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j’ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c’est ce qui m’a plu d’emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J’adore les vins de la Rive droite donc j’ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu’un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l’apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils de Éric Boissenot, un super œnologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio.?Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu’à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m’adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c’est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j’ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu’en structure, en fraîcheur et en finesse. Le 2010, qui a bénéficié d’un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records d’IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu’en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c’est une plus grande acidité dans le 2010. Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n’avons fait aucune saignée en cuves, c’était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Notre terroir s’exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l’hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L’âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. En 2011, nous avons attendu fin septembre pour vendanger à parfaite maturité et cela a été un élément clé. Nous avons réussi à maîtriser la vigueur de la plante, grâce à un travail en amont. Les raisins étaient d’un état sanitaire parfait, bien mûrs. Le 2011 est l’année du Cabernet-Sauvignon, les raisins magnifiques apportent de la structure au vin qui a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d’alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 est un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l’élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château Doyac élevé 12 mois en barriques. Esprit de Doyac, le deuxième vin est très charmeur avec 100% de Merlot. Il est élevé en cuves, un peu moins structuré, plus gourmand, plus rapide à boire, d’un excellent rapport qualité-prix. Je poursuis ma démarche qualitative. Nous avons fait énormément de travaux au niveau de la vigne et récoltons les fruits de nos efforts, le vin devient meilleur millésime après millésime, c’est un challenge particulièrement gratifiant pour nous.”

   

CHATEAU DOYAC

Max et Astrid de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone : 05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
BERNE (bl)
MONTAUD (Bl) (r)
SUMEIRE
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERTRANDS
DRAGON (Bl) (r)
LEOUBE
MESCLANCES
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
SANGLIERE
TOURNELS
JACOURETTE (r)
PEYRASSOL
REAL MARTIN
JASSON (r)
La JEANNETTE
VALENTINES
SAINTE-LUCIE (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
THUERRY (CV)
FONTLADE (CV) (Bl) (r)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
LAFOUX (CV) (b) (r)
SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND'VIGNE (CV)
BARBEBELLE (C. Aix) (r)
CHABERTS (CV)
FONTAINEBLEAU (CV) (b)
PIGOUDET (C. Aix) (r)
ROSE DES VENTS (CV)
OLLIÈRES (CV)
AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP) (b) (r)
TEDDI (Corse)
ALIVU (Corse)
CULOMBU (Corse)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
VAL DE CAIRE
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)
GRANAJOLO

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOSSUET


Le vignoble, créé et planté par Yvon et Pâquerette Dubost en 1975, est situé sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe des appellations Lalande de Pomerol et Montagne Saint-Emilion. Cette propriété de 9 ha, située à 70m d'altitude, exposée au sud-ouest, et bénéficiant d'un climat océanique, possède des vignes vieilles de 30 ans en moyenne. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans un souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. L'encépagement à prédominance de Merlot noir (65%) est complété par du Cabernet franc (17,5%) et du Cabernet-Sauvignon (17,5%). Superbe Bordeaux Supérieur 2012, 65% Merlot noir, 17,5% Cabernet-Sauvignon et 17,50% Cabernet franc, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., un vin de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le 2011 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en finale. Le 2010 est riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, ample en bouche avec des nuances de cuir et de mûre, aux tanins harmonieux, d'une très jolie finale. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d’excellente évolution. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, 65% de Sauvignon, 25% de Sémillon et 10% de Muscadelle, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Domaine FREY-SOHLER


Situé sur les pentes du Rittersberg (lieu-dit au sol granitique, chaud et filtrant), ce terroir est la continuité directe du biotope de l'Ortenbourg (site protégé pour sa flore et sa faune, microclimat supérieur de 7 à 8° à la moyenne Alsacienne). Beau Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2011, de bouche élégante et intense, avec ces notes de fruits frais et de rose. Le Gewurztraminer 2010 développe des nuances florales et délicatement épicées, élégante association entre rondeur et persistance en bouche. Le rouge Fleur de Granit 2011, au nez subtil de fruits à noyau, est plein, ample et velouté.  Goûtez le Crémant 2007, persistant, de mousse fine, tout en harmonie, d’une jolie finesse d’arômes, parfait à l’apéritif.  Très joli Riesling Scherwiller 2012, classique et franc, vif, très agréable. “Avec son terroir de graves, nous dit-on, le Riesling de Scherwiller libère des arômes très fruités, voire muscatés au nez. Il se révèle également finement citronné en bouche. Cette appelation communale, officialisée le 28 octobre 2011 ne peut être revendiquée que dans le cépage Riesling, et provient d’une aire délimitée. Ce Riesling accompagne à merveille entrées, poissons, fruits de mer, spécialités alsaciennes, fromage de chèvre. C’est un vin fruité, sec.”

Damien et Nicolas Sohler
72, rue de l’Ortenbourg
67750 SCHERWILLER
Téléphone :03 88 92 10 13
Télécopie :03 88 82 57 11
Email : contact@frey-sohler.fr
Site personnel : www.frey-sohler.fr

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vin de garde en tout cas, qui n’a pas besoin de vinifications très sophistiquées quand il est issu d’un terroir digne de ce nom. Un vignoble de 27 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” Pour Denis Capmarftin, “le 2015 est assez hétérogène, les vignes ont manqué d'eau, se sont stressées, ce millésime sera plus souple que le 2014 et se rapprochera du 2013. Les vins seront répartis en 2 parties : vins de Pays et Madiran. Ventes en 2016 : en Mars, le Madiran 2014, les blancs et rosés, le Pacherenc. Le Madiran Cuvée de l’Extrême 2013 a obtenu une médaille d'or à Paris en 2015.” Denis Capmartin a repris, l'an dernier, des vignes en location, et s’attache à renouveler le matériel ancien par du plus performant. Vous allez exciter vos papilles avec ce superbe Madiran Rouge Extrême 2013, aux notes de fruits cuits (griotte, fraise des bois), de bouche dense, corsé, structuré, aux tanins amples, puissants et savoureux, de robe grenat foncé, un vin bien typé. Le 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde. Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde.  Le Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2014, parfumé, charpenté comme il se doit, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, est de bouche fondue et puissante à la fois.  Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Très joli Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d’une belle harmonie, de robe jaune clair. Goûtez le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux cuvée Passion, avec cette finale dominée par les agrumes confits, et le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux 2013, et le Côtes-de-Gascogne rosé, vif, franc, au nez de fraise fraîche.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Télécopie :05 62 69 77 54
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

BESTHEIM


CREMANT D’ALSACE PRESTIGE BESTHEIM Situé au cœur du vignoble haut-rhinois à deux pas de Colmar, Bestheim, fondé en 1765 dispose de deux sites de production situés à Bennwihr pour les vins tranquilles et à Westhalten pour les Crémants d’Alsace. S’appuyant sur un vignoble de 750 ha exploité par 250 vignerons passionnés par leur métier, Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets, isolation performante, économies d’énergie, mise en place de chauffe-eau solaire, covoiturage des salariés, sélection de ses fournisseurs en fonction de leur engagement « vert », …) Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens parmi lesquels sont déclinés les vins de réserves, médaillés, lieux-dits, Grands Crus ainsi que les fameuses Vendanges Tardives. En 2008, Bestheim a décidé de diversifier ses productions en s'installant dans le vignoble Bordelais afin de renforcer ses positions commerciales. Bestheim exploite le Château Fillon en Bordeaux Supérieur, sur environ 180 hectares de vignobles. Découvrez le Crémant d'Alsace brut rosé, vieillissement minimum de 12 mois sur lattes, pur pinot noir, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample et de mousse légère. A ses côtés, le Crémant d'Alsace Prestige Bestheim, vieillissement de 36 mois sur lattes, les raisins proviennent des terroirs calcaires de Westhalten, pur pinot blanc, le design unique de la bouteille en fait une cuvée haut de gamme. Très bon Gewurztraminer grand cru Zinnkoepflé 2007, de bouche fruitée, légère et ronde, tout en charpente, au nez complexe, généreux et charmeur, aux notes de tilleul, de très bonne évolution. Beau pinot gris sélection de 2005, rares et prestigieuses, les sélections de Grains Nobles sont obtenues par tris successifs des grains atteints de pourriture noble, la concentration rend l'identité du cépage plus discrète, au bénéfice d'une puissance, d'une complexité et d'une longueur en bouche exceptionnelle. La production du "Grains Nobles" est en moyenne d'une fois par décennie.

Directeur Commercial : Eric Beuchot. Chargé de Communication : Emmanuel VERGELY
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : bestheim@vinsdusiecle.com
Site : bestheim
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

VILMART


Le Champagne Vilmart est une maison familiale qui a pris naissance en 1890 avec Désiré Vilmart.
Depuis, fils et gendres se sont succédés, avec toujours cet amour du métier, permettant à cette petite maison de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Le domaine est réparti sur 11 ha de vignes en Premiers Crus dont 60% en Chardonnay et 40% en Pinot Noir. Le terroir est composé de parcelles de 35 ans d’âge en moyenne, certaines âgées de plus de 50 ans, exclusivement réservées pour l’élaboration du Cœur de Cuvée.
On ressent en effet la puissance de ces vignes dans ce Champagne Cœur de Cuvée 2006, d’une vraie personnalité, à la mousse dense mais légère, de belle couleur jaune ambré, aux notes caractéristiques de noisette, avec une finale de coing et légèrement briochée, une cuvée ample et de bouche fruitée, à déboucher au cours d’un repas (57€). La cuvée Grand Cellier d’Or 2009, aux arômes subtils de fleurs blanches et de noix, alliant saveur et distinction, un Champagne avec une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin riche et puissant, qui allie vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur (35 €). Le Champagne Grand Cellier est très parfumé, fin et riche à la fois, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé (26 €).

5, rue des Gravières
51500 Rilly-La-Montagne
Tél. : 03 26 03 40 01

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine du GRAND CHÊNE


Très bien classé. Vignoble familial de 30 ha. Aristide Lacombe, désireux de reprendre l'exploitation familiale, accompagne ses parents depuis quelques années dans l'évolution de la vinification et du travail de la terre.
Très joli Gaillac blanc sec La Parcelle de l'Ortolan 2010, charmeur au nez comme en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de pêche et de lis, alliant rondeur et vivacité. Le Gaillac rouge Insolence 2009, de bouche ample et parfumée, très légèrement épicé comme il se doit, tout en arômes, tout en charme, bien charnu. Goûtez toujours le Gaillac Douce-Envolée blanc doux 2009, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de pain grillé, d'une belle élégance et d'une jolie richesse aromatique en finale. On ne s'en privera donc pas.

Céline et Aristide Lacombe
La Figayrade
81600 Senouillac
Tél. : 06 88 75 80 39 et 06 10 53 06 24
Fax : 05 63 57 96 70
Email : domainedugrandchene@hotmail.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de HERREBOUC


Le domaine de Herrebouc et son château gascon sont rachetés en 1999 par la famille Fitte, qui tombe sous le charme du lieu et renoue ainsi avec ses racines gersoises. S’en suivront dix années de profondes transformation, que ce soit au niveau du vignoble ou des bâtiments inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. C’est ainsi que le vignoble est restructuré de 1999 à 2006, les chais rénovés en 2004, date à laquelle débuteront les premières vinifications sur site. En 2005, le chai barriques et les bureaux voient le jour, la salle de dégustation est achevée courant 2010. Le Domaine compte aujourd’hui 12 ha de vignes, en côteaux argilo-calcaires, répartis en 8 cépages, tous typiques du Gers ou du grand Sud-Ouest. Depuis 2010, ce vignoble est certifié au titre de l’Agriculture Biologique. Ces cuvées ont été élevées sans additifs œnologiques autres que SO2 et levures neutres.
Le Côtes-de-Gascogne blanc sec 2013, 50% Colombard, 30% Ugni Blanc et 10% Petit et Gros Manseng, intense et rond, au nez de tilleul et de fruits secs (9 €). Le blanc demi-sec 2013, 60% Petit Manseng et 40% Gros Manseng, velouté, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, est tout en bouche (10 €).
Séduisant Côtes-de-Gascogne blanc doux 2013, 100% Sauvignon gris, très aromatique (pêche, aubépine), de couleur jaune d’or, au nez d’agrumes et de pain grillé, un vin très séduisant par sa persistance et son gras en bouche (14 €). Goûtez le Côtes-de-Gascogne rouge 2013, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de teinte rouge foncé cerise, est un vin souple qui sent les épices (11 €), et le Côtes-de-Gascogne rosé de pressée demi-sec 2013, charmeur sur des desserts aux fruits (8 €).

Carine Fitte et Hélène Archidec

> Les précédentes éditions

Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013

 



HAMM


Château des GRAVIÈRES


Château CLAUZET


Domaine de DEURRE


BOURDAIRE-GALLOIS


Château d'EMERINGES


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château HAUT-MACÔ


Gérard TREMBLAY


Vignoble André HARTMANN


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


POL ROGER


Château du MOULIN VIEUX


Château FILHOT


Domaine CHAMPEAU


Château La CROIX DAVIDS


SIMART-MOREAU


Domaine DRUSSÉ


Domaine Franck PEILLOT



EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DE ROSIERS


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales