Le Palmares Des Vins De France

Edition du 06/03/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés à Molsheim : Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd'hui nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.” Pour Robert Klingenfus, en 2017, tout ce qui était sur les coteaux a été épargné bien que nous ayons eu des soucis sur les débuts de coteaux, dûs au stress hydrique, ce qui s'est traduit par des raisins moins alcooliques (11°). En plaine, les vins ont des arômes magnifiques, les Gewurztraminers, de rose, de violette, les Rieslings, de fruits de la passion, d'ananas, les rosés de saignée de Pinot noir ont des touches de framboise et de cassis, les Pinots Blancs et les Muscats sentent la bergamote et la menthe. Les Pinots Noirs, très colorés, sont aromatiques et gouleyants. Petits rendements pour les Riesling Grands Crus qui ont une acidité présente avec des degrés élevés : 13,5° dûs à la chaleur. En résumé, le 2017 est un millésime réussi mais difficile qui nous a donné beaucoup de travail, et au final, fraîcheur et arômes atypiques sont bien présents, je le rapprocherais des 2015, 2008 et 2003 pour sa complexité. En 2018, sont commercialisés les 2015 et 2016, puis les Muscats et Pinots Blancs 2017. Pour agrandir notre surface de production, nous venons de louer des vignes avoisinantes. Superbe Riesling 2015, tout en finesse aromatique, alliant richesse et ampleur, un vin très floral, très agréable, de bouche fraîche et d’une finale savoureuse. Le Sylvaner Clos des Chartreux 2014, bien marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d’agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux. Excellent Pinot Gris Signature 2016, avec cette fraîcheur florale doublée de senteurs fruitées, est un vin tout en nuances, typé comme le Gewurztraminer Signature 2016, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, intense. Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot noir, Pinot gris, Pinot blanc, Pinot Chardonnay, Riesling) est une réussite, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique en bouche, de mousse vive.

Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr
Site personnel : www.robert-klingenfus.com

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : nous privilégions le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.” Elle peut être satisfaite de son Lalande-de-Pomerol 2015, très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde.  Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012 mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

Domaine René CACHEUX et Fils


Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède. “Les accords mets-vins parfaits pour le Bourgogne Les Champs d’Argent sont les légumes en salade, tourtes, volaille, viande rouge grillée, viande blanche rôtie, fromage à pâte cuite comme le Gouda. Le Chambolle-Musigny, lui, s’accorde avec les viandes blanches rôties, filet mignon, pintade, chapon de Bresse, entrecôte grillée, traditionnel plateau de fromages. Pour les Vosne-Romanée et Vosne-Romanée Premier Cru, je vous conseille de servir un pavé de bœuf, gibiers à plumes, pintade forestière, foie gras poêlé, agneau rôti, fromages à saveurs intenses comme l’Epoisse ou le Langres.” Voilà un remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2015, de couleur rubis intense, avec un nez où dominent la groseille, le fumée et le poivre, un vin qui associe richesse et harmonie, de garde. Le 2014 est de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, idéal sur un pot-au-feu de pigeons ou une canette grillée, sauce béarnaise.  Le 2013 est de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. Le 2012 est de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, un vin de bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. Beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2015, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, de belle évolution. Le Chambolle-Musigny 2015, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et fin, de belle structure et riche en couleur. Goûtez le Vosne-Romanée 2015, puissant, structuré, est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices, ce joli Bourgogne Aligoté 2016, et le Bourgogne rouge les Champs d’Argent 2015, de jolie robe, aux notes de fruits frais en bouche.

René et Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : gerald.cacheux@free.fr
Site personnel : www.domaine-cacheux.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine PLESSIS GLAIN


Propriété de la famille Pétard depuis 1840. Aujourd'hui, Vincent Pétard et Christophe Bazile, amis d'enfance se sont associés. Leur vignoble est implanté sur des sols légers et caillouteux, à structure sablonneuse sur un substrat de micaschiste. La récolte se fait manuellement et à la machine. Le pressurage est pneumatique et la vignification en cuves souterraines et aériennes thermorégulées, de façon à optimiser l'expression du terroir. Les vins sont élevés sur lie ou en fût de chêne jusqu'à leur mise en bouteille par leurs soins.
Très agréable, le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie L?Alouette 2017, fleurant bon la pomme et les noisettes, un vin typé qui associe la fraîcheur à l?élégance, nerveux en bouche comme il le faut, marqué par ces notes citronnées.
Goûtez également le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Le Plessis Glain Vieille Vigne 2016, un vin de robe dorée, d?une grande finesse, au nez de fleurs et de petits fruits secs, très harmonieux en bouche, un vin particulièrement séduisant par sa distinction d?arômes, vif et persistant. Beau Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Le Clos de L?Alouette 2014, médaille d?Argent Concours Général Agricole Paris 2015, cépage Melon de Bourgogne, 3 ans d?élevage sur lie, un vin très séduisant par sa structure et sa persistance d?arômes dominée par la poire et l'amande, tout en subtilité aromatique.
On retrouve aussi le Muscadet Sèvre-et-Maine Le Saint Yo 2013, élevé en fûts de chêne, d?un beau jaune pâle, finement bouqueté avec des notes de noisette, d?un bel équilibre entre fraîcheur, rondeur et fruité, de bouche tendre.
Et pour finir l?IGP Val de Loire blanc Le Cloup Loup 2016, cépages Pinot Gris et Sauvignon gris réussi aussi l?IGP Val de Loire blanc L?Inspiration n°13 de 2016, Chardonnay, Sauvignon gris et Pinot Gris.

Vincent Pétard et Christophe Bazile
Le Plessis Glain
44450 Saint-Julien-de-Concelles
Tél. : 09 52 66 99 44
Email : domaine.plessisglain@free.fr
www.muscadetpetard.fr


Domaine Le LOUP BLEU


Le Domaine puise son origine dans la montagne ?Podium Luperium?, ?la colline des Loups?, et dans une première passion, l?aviation. Vignoble de 9 ha, entièrement classé en Côtes-de-Provence et Côtes-de-Provence Sainte Victoire.
Il y a donc ce Côtes-de-Provence Sainte Victoire Croix du Sud rouge, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, qui développe un nez puissant dominé par la cannelle et la cerise noire, bien en bouche comme ce Côtes-de-Provence Vol de Nuit rosé, où la mûre s?associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à ouvrir sur des mets épicés.

Marc Dubois
Mas l'Aubrac - Piconin
13114 Puyloubier
Tél. : 06 24 05 64 75
Email : m.dubois@le-loup-bleu.com
www.le-loup-bleu.com


Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha.
Le Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2016, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d?oxygène, de robe brillante, développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, bien corsé. On se fait aussi plaisir avec son Bordeaux blanc Privilège, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, d?une jolie finesse au palais, suave, où s?entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, très séducteur.
Joli Bordeaux blanc 2017, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines pendant 6 mois, qui dégage un nez de noisette et de reinette, un vin de bouche parfumée et citronnée. Sur la fraîcheur le Bordeaux Rosé 2017, parfaitement réussi, toujours friand et sec à la fois, de belle teinte, très fruité, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche subtilement florale.
Le Bordeaux Supérieur l?Excellence rouge 2016, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d?effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d?oxygène sous marc, élevage 12 mois, un vin de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuites, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample, de garde. Et pour finir sur ce beau Saint-Émilion Château La Croix Caperot 2016, puissant, savoureux, il est riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Tél. : 05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
www.vignobles-ericduffau.com



> Les précédentes éditions

Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017

 



LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine TROTEREAU


Charles SCHLÉRET


Château ORISSE du CASSE


Château BRAN de COMPOSTELLE


AUVIGUE


Château LAGARDE


THÉVENET-DELOUVIN


Château SAINTE-BARBE


HAMM


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château CHENE-VIEUX


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


BADER MIMEUR


Château NOZIÈRES


Château de VALOIS


Château BOVILA


Domaine DENUZILLER


Domaine CAMAÏSSETTE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Domaine du CHAILLOT


Cave de ROQUEBRUN


De VENOGE


Domaine de L'AMAUVE


Cru du PARADIS


Domaine PECH D'ANDRÉ


POINSOT Frères


Domaine MORTET Père et Fils


Alain LITTIÈRE


Château VIEUX TOURON


RUHLMANN-SCHUTZ


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Francis BLANCHET


Château HENNEBELLE


DRAPPIER



CHATEAU MONT REDON


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE TROTEREAU


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PICHARD


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales