Le Palmares Des Vins De France

Edition du 23/02/2016
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Ce qui vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. A quelque 30 €, en effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, en choississant les essences à “grain fin” adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide... Nous avons fait une verticale exceptionnelle, des derniers millésimes (en bouteilles) au formidable 1970. Vous allez exciter vos papilles avec ce grand Saint-Estèphe 2012, “chatoyant, dirait Henri Duboscq, de bouche puissante, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance en bouche et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse.  Le 2011, serait plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en soupesse, très agréable. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes , où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq 2012, rond, mûr, très bien élevé, un millésime très équilibré, classique comme le 2011, tout en souplesse, au nez de mûre et de groseille, aux tanins veloutés. Le 2010 est corsé, harmonieux, de bouche raffinée, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, tandis que le 1989 est rond, aux tanins savoureux, classique, au nez de petits fruits (mûre, cassis), tout en bouche.

   

Château HAUT-MARBUZET

H. Duboscq & Fils

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
GUIRAUD
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON
MALLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES
(RABAUD-PROMIS)
(COUTET (B))
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
ARCHE PUGNEAU
LAFON
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CROS (Loupiac))
LAMOTHE GUIGNARD*
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
ROUSSEAU

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BÉCHEREAU


Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Émilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Beau Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2012, fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche. Le 2011 est tout en harmonie, riche avec ces senteurs de mûre et d'humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche. Plus souple, le Lalande-de-Pomerol rouge 2012, au nez subtil où dominent les fruits très mûrs et le fumé, gras et persistant, alliant rondeur et charpente. Il y a également le Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2012 fûts de chêne, corsé et savoureux, aux tanins ronds, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante. Goûtez le Montagne Saint-Émilion 2012, de couleur rubis profond, qui développe un nez puissant dominé par la cerise noire, aux tanins soyeux, tout en bouche, et le Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2012, avec des arômes de framboise, dense, aux tanins mûrs.

Joël Dupas - Sce Bertrand Jean-Michel
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Télécopie :05 57 24 34 69
Email : contact@chateaubechereau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaubechereau
Site personnel : www.chateaubechereau.com

L'ESTABEL CABRIÈRES


Créée en 1937, la Cave, atteint, aujourd'hui, une récolte moyenne de 20 000 hl pour 400 ha en production et 110 exploitations. Ici les sols se sont développés dans une région où la géologie est compliquée et de ce fait, ils sont de différents types : plus ou moins pierreux, plus ou moins argileux ou calcaires, avec ou sans fer, minces ou épais et aptes à retenir l'eau ou à être traversés par les racines des végétaux et de la vigne. Sur des sols peu épais, les racines de celle-ci peuvent s'insinuer dans les roches quand elles ne sont pas trop massives et aller chercher en profondeur un peu d'humidité... Vraiment remarquable, leur Coteaux-du-Languedoc Cabrières Château Cabrières 2010, aux notes de cuir et de mûre, puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, d’une très jolie finale, est un vin qui se goûte particulièrement bien aujourd’hui. L’Estabel Grande Cuvée rouge 2012, d’une robe rubis foncé, aux arômes de mûre et de réglisse, est de bouche puissante et soyeuse. Dans la même gamme, le rosé 2013, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits rouges, vivace comme le blanc 2013, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère. Il y a aussi la Clairette du Languedoc Moelleux 2013, tout en ampleur aromatique, dense, très élégante, au nez complexe, parfaite sur les desserts comme une tarte ou un bavarois, et le Coteaux-du-Languedoc variations Cabrières rouge Maestro 2013, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche aux accents de mûre et de violette.



34800 Cabrières
Téléphone :04 67 88 91 60
Télécopie :04 67 88 00 15
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
Site personnel : www.cabrieres.com

Château CANON-CHAIGNEAU


Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). Voilà un superbe Lalande-de-Pomerol 2011, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins soyeux, un vin à la fois charnu et distingué. Très beau 2010, charpenté, corsé, de robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, avec des nuances de prune et de griotte mûre, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur, de garde. Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement mérité sa médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en finale, aux senteurs de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd’hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l’humus, aux nuances épicées, dense, d’une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d’épices, un vin qui demande une cuisine raffinée.

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone :05 57 24 69 13
Télécopie :05 57 24 69 11
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
Site personnel : www.canon-chaigneau.com

CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Cette maison vous propose ce superbe Champagne Grand Cru Millésimé 2000, tout en bouche, riche et complexe, puissant et persistant, très fruité au nez comme en bouche, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie. Le Millésimé Grand Cru 2004, riche au nez, est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. Le brut Grand Cru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, obtenu par macération courte, a récolté pas moins de 4 médailles en 2010 : d’Or au concours Général Agricole à Paris et au Challenge International du vin, d’Argent au concours des Vignerons Indépendants et de Bronze à l’International Wine Challenge. Le vin est en effet remarquable, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, très savoureux. La cuvée Réserve Grand Cru, médaille d’Argent au concours de vignerons Indépendants 2010, est dense et distinguée à la fois, mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette et de pomme, un Champagne harmonieux. Le brut cuvée Réservée Grand Cru est un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche. Beau Bouzy rouge 2002, de belle teinte rubis intense, au nez marqué par des arômes de mûre confite, complet et riche en bouche.

Didier et Thierry Vesselle
2, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 57 00 81
Télécopie :03 26 57 83 08
Email : champagne.vesselle@vinsdusiecle.com
Site : champagne.vesselle
Site personnel : www.champagnevesselle.com


> Nos dégustations de la semaine

André DEZAT et Fils


Au sommet. La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale.
Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot Noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignes uniquement plantés en cépage Sauvignon blanc (ou blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain.
“Millésime 2013 : début d'année difficile, nous explique Firmin Dezat, mais, ensuite, belle surprise, les arômes et la concentration sont au rendez-vous; 2014 : printemps très beau, la maturation était précoce mais août a été catastrophique, heureusement que ce beau mois de septembre a sauvé ce millésime qui possède un équilibre particulier en sucre et acidité. Le 2014, en vente en avril, est moins flatteur que le 2013, mais supérieur et de bonne garde. Nous avons investi dans un tapis roulant pour mieux respecter la réception des vendanges.”
Superbe Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2011, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, un vin de belle robe jaune d’or, au nez de fleurs blanches (aubépine, lis), bien caractéristique de ce beau millésime, avec de la vivacité et cette note de fumé bien spécifique en finale.
Excellent Sancerre blanc 2013, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, fleurant le musc, le citron et l’aubépine. Remarquable Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble 2011, sol de silex, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche, de citron et de tilleul, avec une pointe de musc très séduisante.
Rue des Tonneliers - Chaudoux
18300 Verdigny
Tél. : 02 48 79 38 82
Fax : 02 48 79 38 24
Email : dezat.andre@terre-net.fr
www.dezat-sancerre.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de CASSANA


Un petit vignoble de 3 ha, dont la philosophie est de retrouver un vin de terroir authentique, un des rares vignobles à cultiver 5 cépages: Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc, Petit Verdot et Carmenère. Les travaux de la vigne et les vinifications sont réalisés de façon traditionnelle en famille et avec des amis, en limitant à son strict minimum l'emploi de produits.
Une réussite avec ce Haut-Médoc 2011, de belle couleur soutenue, intense, riche au nez comme en bouche, aux notes de prune, d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Le 2010, typé, développe un nez de fruits rouges surmûris, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Excellent 2009, prix d’Excellence Vinalies 2012, au nez persistant (griotte, violette), équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, tout en bouche. Le 2008, au nez de fruits rouges et d’épices caractéristique, est de belle charpente, ample, aux nuances de mûre et de poivre, tout en souplesse mais puissant, de garde. Le 2007, médaille d’Argent au concours Bordeaux vins d’Aquitaine et de Bronze à Mâcon, est coloré, bien typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, un vin harmonieux et puissant, savoureux en finale. Excellent 2006, tout en arômes, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices.

Fabien Autet

Domaine des GRAVENNES


Domaine créé en 1996 par Bernadette et Jean, avec les vignes familiales situées en Drôme provençale. En 2014, leurs 2 fils les rejoignent et donnent un nouvel élan. Luc formé à Beaune et armé de ses expériences aux quatre coins du monde, apporte ses connaissances techniques. Rémi, ingénieur, fort d’une expérience dans l’industrie, apporte ses compétences et sa rigueur.
Leur CDR blanc Tradition 2014, 60% Grenache, 30% Marsanne et 10% Viognier, fin et rafraîchissant, aux arômes flatteurs d’agrumes, de tilleul et de genêt, de bouche délicatement suave (6,50 e), bien vinfié pomme le CDR rosé Les Frangins 2014, 60% Mourvèdre, 30% Grenache et 10% Syrah Le CDR rouge Lou Pitchoun 2014, 60% Grenache, 20% Syrah et 20% Mourvèdre, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d’arômes, particulièrement abordable (5,80 €). Goûtez le CDR-Villages Terre d’Histoire 2013, 60% Grenache et 40% Syrah (7,50 €), et et excellent CDR Marie-Louise 2012, 50% Mourvèdre, 25% Grenache et 25% Syrah, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, très typé, encore jeune, d’une finale complexe (10,50 €). Le 2011, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, classique, associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes, par exemple.
Famille Bayon de Noyer

> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013

 



Domaine Franck PEILLOT


Frédéric MALETREZ


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château FONTBONNE


Château PANCHILLE


Château RASQUE


GODINEAU Père et Fils


Château La CROIX DAVIDS


Domaine Bel Avenir


Château HOURTIN-DUCASSE


Domaine François GERBET


Château Les GRAVES


Château des PEYREGRANDES


BARON ALBERT


Domaine DENUZILLER


Château BARRÉJAT


BOUVET-LADUBAY


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Clos la COUTALE


Château PÉROUDIER


Domaine de L'R


BAUMANN-ZIRGEL


Domaine de BAVOLIER



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE COMTE PERALDI


EARL GUY MALBETE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales