Le Palmares Des Vins De France

Edition du 28/04/2015
 

CHAMPAGNE DEVAUX

Excellence

Veuve A. DEVAUX

C’est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, qui accède à cette place de Premier Grand Vin Classé, et c’est bien mérité quand on fait intervenir le rapport qualité-prix-régularité, allié à une présentation soignée et raffinée.


Pour l’histoire, cette maison appartient à la légende du Champagne depuis le XIXe siècle. Fondée en 1846 par les frères Jules et Auguste Devaux, elle fut reprise, après eux, par Mme veuve Auguste Devaux, une de ces Champenoises de caractère qui dirigeaient leur entreprise avec autant d’énergie que de talent. L’impulsion qu’elle donna fut telle qu’à sa mort la Maison Devaux garda tout naturellement le nom de maison Veuve A. Devaux. En 1986, ses descendants, soucieux de perpétuer cette marque prestigieuse, en ont confié la destinée à un grand groupe de producteurs champenois. Aujourd’hui, la maison Veuve A. Devaux, installée dans le cadre magnifique du Domaine de Villeneuve, a renoué avec le faste et la gloire de ses origines. Il n’y a pas de grande Maison de Champagne sans un grand terroir. Chaque cuvée signée Devaux doit l’essentiel de son caractère aux 1 400 ha de vignes situées au cœur de la côte de Bar, et qui produisent l’un des meilleurs Pinot noir de toute l’appellation. Là, dans ce beau paysage de collines et de vallées, 800 vignerons déploient, à longueur d’année, tous leurs efforts, tous leurs soins et un savoir-faire ancestral. “Nous accompagnons tous nos viticulteurs dans leurs pratiques culturales tout au long de l’année, nous explique Patrick Vignez, Directeur Amont, cela concerne la sélection de parcelles de la gamme Devaux. Nous avons une grande connaissance des parcelles et de l’historique des pratiques mais également l’historique du terroir, des sols, de l’exposition, les types de cépages, des clones... Nous avons besoin pour ceci d’outils de traçabilité et avons mis en place des audits de gestion avec un partenariat de la chambre d’Agriculture de l’Aube. Nous avons aussi inventorié des données fixes correspondantes aux pratiques culturales. Les conditions climatiques nous imposent d’être au plus près des viticulteurs et du vignoble, de façon à adapter les interventions, surtout pendant la période végétative. Nous accompagnons nos viticulteurs jusqu’aux vendanges aussi bien pour la maturité que pour l’équilibre sucre-acide. C’est une garantie de qualité, c’est pourquoi nous avions mis en place ces pratiques, il y a une quinzaine d’années. Nous suivons un cahier des charges des pratiques au vignoble, essayons d’obtenir la meilleure qualité possible en optimisant la qualité première, et sélectionnons les parcelles qui donnent les meilleurs raisins. Je dirige l’ensemble de l’approvisionnement de la Maison Devaux. J’ai, autour de moi, des chargés de relations vignobles dont la responsabilité est de conseiller les vignerons, et une équipe technique composée de quatre femmes qui interviennent auprès de nos viticulteurs toute l’année. Nous sommes une douzaine au total. Lorsque les raisins sont mûrs, et en accord avec le Chef de Caves, nous décidons les dates de vendanges. C’est une chaîne qui se met en place entre nos techniciennes , le viticulteur, le centre de pressurage, le Chef de Caves et ses coéquipiers, une gestion de l’accueil des vendanges très coordonnée, afin d’assurer la traçabilité de ces lots de raisins du pressurage à la cuverie. Nous proposons également une pratique alternative à nos viticulteurs, il a fallu remplacer les herbicides par le travail des sols, nous avons ainsi incité nos amis viticulteurs à exercer une nouvelle viticulture, plus respectueuse. C’est une chaîne humaine entre la direction, les équipes techniques, œnologiques et les viticulteurs. Tout est fait pour tirer vers le haut le positionnement de la gamme Devaux et plus particulièrement la sélection Devaux.” “Nos Champagnes de la gamme “Les Classiques” favorisent le Chardonnay poursuit Michel Parizot, Chef de Caves. La vinification profite des mêmes approvisionnements, des raisins récoltés dans la Côte de Bar, de Montgueux, la Côte des Blancs et de la région de Vitry le François. La vinification de la gamme “Les Classiques” s’effectue en cuves Inox. Le vieillissement se fait ensuite trois ans sur lattes, nous recherchons plus la fraîcheur, l’élégance, la dégustation agréable. Pour la gamme “D”, nous faisons des sélections des meilleures parcelles de vieilles vignes, de belle exposition. Ces lots sont vinifiés à part. J’essaye toujours de profiter d’une bonne acidité naturelle des vins qui n’ont pas fait de fermentation malolactiques, les assemblant ensuite avec des vins qui ont fait leur malo, cela permet d’enrichir la palette aromatique et d’apporter aux vins des notes beurrées, des arômes floraux, d’agrumes, une belle fraîcheur. Les vins de réserve de la gamme “D”, qui entrent pour 40% dans l’assemblage, vieillissent systématiquement en fûts de chêne, il y a même une petite partie vinifiée entièrement en fûts de chêne, cela enrichit la complexité aromatique des champagnes Devaux. Pour les Champagnes de la gamme “D”, je poursuis mes investigations concernant la vinification sous bois, tous les détails comptent. Je suis vigilant quant aux origines du bois utilisé pour la fabrication des barriques, des chauffes plus ou moins fortes... J’essaye d’affiner encore plus la vinification sous bois pour obtenir plus de complexité, en privilégiant, par exemple, les hautes futaies de la Champagne-Ardennes, et les chênes de la Montagne de Reims... un travail de fond pour améliorer encore plus la qualité de nos Champagnes. Le temps de vieillissement de la gamme “D” est plus long, cela apporte aussi beaucoup de complexité, de profondeur, d’intensité, même le brut classique, reste 6 ans sur lattes. Le mode de pressurage diffère également, en gamme “D”, ce sont des “cœurs de cuvées”. Seuls les premiers jus sont sélectionnés, ce qui apporte cette belle acidité, la minéralité, une excellente aptitude au vieillissement. En gamme “D”, nous sommes en recherche de lots qui vont se développer, se bonifier au vieillissement. Nous proposons ainsi des Champagnes différents qui conviennent à tous les moments ou événements. J’ai pour habitude et c’est une particularité des Champagnes Devaux, d’assembler les vins avec une partie (20% environ) qui n’a pas fait de fermentation malolactique, je la bloque volontairement. Je trouve que cela apporte de la fraîcheur, élargit la palette aromatique en donnant des notes de fruits frais très agréables. On obtient un peu moins de notes beurrées qui parfois alourdissent les champagnes. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l’élaboration du champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous privilégions les vieilles vignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l’équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos Champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiés à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”. Splendide Champagne cuvée D de Devaux Millésime 2006, à la fois d’une grande volupté et très rafraichissante, de bouche tendue, florale, grillée, complexe. “Ce millésime 2006, nous dit Michel Parizot Chef de Caves, est issu à 50% Chardonnay et 50 % Pinot noir. Ce sont des Pinots noirs qui proviennent de la Côte des Bars et des Chardonnays issus de la Côte des Blancs. Il y a 50% des vins qui n’ont pas fait volontairement leur fermentation malolactique. C’est une décision de ma part car les raisins étaient bien mûrs en 2006, il n’y avait pas trop d’acidité et pour rééquilibrer les vins, j’utilise des lots qui n’ont pas fait leur malo pour apporter de la fraîcheur, je préfère le faire de façon naturelle, surtout pour une bouteille qui peut vieillir 10 ans. J’aime beaucoup le 2006, c’est un millésime qui a été un peu oublié et c’est dommage, il arrive derrière 2002 qui était un très beau millésime, viennent ensuite 2008 et 2009 qui sont deux très grands millésimes, surtout le 2008. Ce 2006 est un champagne friand, très agréable, il n’aura peut-être pas le potentiel de vieillissement d’un 2008. C’est un Champagne sur la fraîcheur avec des arômes de grillé, de brioché, un Champagne très chaleureux. En 2006, les Pinots noirs étaient bien mûrs dans notre secteur de la Côte des Bars, nous avons été avantagés par rapport à la Montagne de Reims où la météo a été plus variable qu’ici. Cette belle maturité nous a engagé à faire un Champagne millésimé.” Superbe Ultra D de Devaux, très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot noir confère puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, est très bien dosé, fin et riche à la fois, un grand Champagne qui fleure l’amande, de mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, marqué par la noisette et l’abricot, un vin savoureux, de belle structure, comme ce Blanc de noirs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. La cuvée D de Devaux rosé est très élégante, fine et fruitée, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur en bouche. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c’est vraiment un rosé d’apéritif, d’une grande fraîcheur avec 47% de Chardonnay, d’une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pur Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie. Il y a aussi ce Manoir Champagne Devaux : il s’agit d’une maison du XVIIIe siècle veillant sur un parc de 2 ha au bord de la Seine, entourée d’un colombier inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et d’une serre. Ces bâtiments ont été aménagés avec soin et peuvent aujourd’hui accueillir les curieux d’architecture bien sûr, mais aussi et surtout les gourmands et amateurs de Champagne, car ce lieu est avant tout l’ambassadeur de Champagne Devaux. Au-delà de la simple évocation du luxe, de la fête, de l'exclusivité, la Maison a bâti un lieu superbe qui comprend : un show-room ouvert au public pour lui permettre de découvrir le terroir, le produit et son élaboration, le domaine et son patrimoine. Il s'insère dans les circuits de découverte vinicoles, c’est une vitrine représentative de l'économie locale. Il y a une salle de dégustation (dégustations “expérientielles”), une salle de séminaire, une cuisine/salle à manger, les aménagements prévoient 4 suites pour recevoir les clients privilégiés; dans la serre, une partie de la visite possible en accès libre, évoquant les sols, sous-sol, vignes, travail de l'amont; dans le colombier, seconde partie de la visite, avec toutes les étapes de la vinification.

   

CHAMPAGNE DEVAUX

Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone : 03 25 38 30 65
Télécopie : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
ARRAS
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)
PRIEURÉ MARQUET



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
MAUBATS*
LISENNES
FRACHET
LAVERGNE DULONG
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PERTIGNAS
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE*)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
GALAND
(CROIX DE ROCHE)
(PEYAU)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
Cave de GÉNISSAC
GRAND-MONTEIL
LASCAUX
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. Beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes très caractéristiques de prune, de fraise et de fumé, un grand vin typé, puissant, de belle intensité, auquel il faut donner le temps de se fondre, mais que l’on peut commencer à apprécier sur des cailles farcies aux raisins et foie gras, par exemple. Superbe 2009, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de garde. Le 2008, est un vin au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d'une longue finale, savoureux, de garde comme en atteste ce 2000, harmonieux, au nez subtil (mûre, sous-bois), ample, généreux et persistant. Excellent Bandol blanc 2013, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme fraîche. Le Bandol rosé 2013 est remarquable, frais, fin , franc, de robe claire, où dominent la rose et la fraise au palais.

Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L'Olivette
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Télécopie :04 94 32 68 43
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

Cave Les Vins de ROQUEBRUN


Au sommet. Cette cave de référence, remarquablement équipée, collectionne également les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelque 500 ha de coteaux schisteux, en terrasses,exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Leur chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de leurs cuvées de prestige. “En 2013, nous raconte Daniel Marusinski, en terme de volume, la récolte se situe tout à fait dans la moyenne. Les dégustations régulières confirment le niveau qualitatif tant sur les blancs que sur les rouges. La maturité était à son optimum et les raisins particulièrement sains. En 2014, la deuxième partie de vendange a été perturbée par un temps capricieux et des éléments déchaînés qui ont provoqué de graves dégâts; malgré cela, tout a été mis en œuvre pour que cette vendange soit rentrée avant la pluie et éviter tout risque de pourriture. Résultat : la récolte s'est avérée tout aussi qualitative que celle de 2013 grâce à la patte de l'œnologue. Les deux millésimes se caractérisent par leur fraîcheur, leur élégance et leur structure. Les vins à la vente en blancs : Fiefs d'Aupenac 2012 et Seigneur d'Aupenac 2012 en Saint-Chinian. Rouges : Saint-Chinian cuvée Prestige 2012 (à dominante Mourvèdre), La Grange des Combes 2012 en Saint-Chinian-Roquebrun, les Roches Noires, les Fiefs d'Aupenac 2012 et Seigneur d'Aupenac 2010.” Vous aimerez ce Saint-Chinian Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2012 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), de couleur intense, aux connotations de cassis, de fraise des bois et de poivre, riche, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme aux papilles, de bonne garde, un vin de belle matière et d’excellente évolution. Le Saint-Chinian Les Fiefs d’Aupenac blanc 2013 (80% Roussane et 30% Grenache blanc), sélection parcellaire de vieilles vignes, est vraiment excellent, avec des notes aromatiques de pêche et de coing, long et équilibré, vif et ample à la fois, d’une belle harmonie. Le Saint-Chinian Roquebrun Roches Noires 2012, régulièrement primé, a toujours un nez de fruits cuits et d’humus, des tanins équilibrés, une bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée. Il y a aussi le Saint-Chinian Col de l’Orb rosé 2013, de bouche savoureuse, le Saint-Chinian Col de l’Orb rouge 2013, avec des arômes de groseille, bien charnu, et Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2013, d’une bonne acidité, avec des senteurs de pêche et de fleurs blanches.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 64 35
Télécopie :04 67 89 57 93
Email : cave@cave-roquebrun.fr
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. “Pour ce millésime 2013, nous dit François Bertheau, avec une quantité égale à 2012, la qualité est présente, un vin aromatique (fruits noirs), ce sera un millésime à boire rapidement car il est déjà gourmand, mais que l'on pourra aussi laisser vieillir. Le 2014 est d'une couleur plus intense tirant sur le violet, prometteur, fruité, avec une belle acidité. En 2015, nous proposons les 2013.” De quoi se faire particulièrement plaisir avec ce Chambolle-Musigny Premier Cru 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale, idéal sur un perdreau. Superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2012, de couleur intense, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin qui commence déjà à séduire. Le 2011 est coloré, avec des senteurs d'épices, de fruits noirs, charnu mais délicat, tout en nuances, un vin qui emplit bien la bouche. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le Chambolle-Musigny Village 2012 est très élégant, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, tout en nuances, opulent.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

DOMAINE CRET DES GARANCHES


Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Voilà un bien beau Brouilly 2011, provenant de vignes de 40 ans vendangées manuellement, il est élevé 7 mois en cuves, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d’épices, un vin opulent aux tanins soyeux. Le 2010 est excellent, de couleur profonde, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux tanins mûrs, tout en persistance, un beau vin classique, intense et charmeur au palais. Excellent Côte-de-Brouilly 2009, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, un vin de bouche puissante, d’excellente évolution comme en atteste le 2006, un vin de très belle robe pourpre soutenu, aux notes de mûre et de cuir, légèrement épicé, poursuit une fort belle évolution. Le Brouilly 2009, Sélection du Tastevinage d’Automne 2010, au nez dominé par la fraise et la mûre, est riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. Goûtez aussi le Brouilly 2009, production limitée à 500 bouteilles, élevé 18 mois en fûts de chêne français (neufs), pas filtré, degré naturel 14,4°, un vin de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, qui mérite de la patience.

Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46
Télécopie :04 74 03 51 65
Email : cretdesgaranches@vinsdusiecle.com
Site : cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château du COING de SAINT FIACRE


Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble de 40 ha, et poursuit l’effort de sauvegarde du patrimoine architectural et viticole.
Un bel exemple du potentiel d’évolution de ces vins : le Muscadet l’Ancestrale 2009, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, tendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Remarquable Muscadet Comte de Saint Hubert Vieilles vignes 2010, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits frais et d’amande, un vin ample, d’une belle persistance en finale, parfait sur les poissons fumés.
Excellent Muscadet Château de la Gravelle 2012, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, un vin très charmeur comme cet autre Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grand Fief de la Cormeraie 2013, issu de vignes âgées pour la plupart de plus de 65 ans, très réussi dans ce millésime délicat, minéral, très parfumé (agrumes, noisette), alliant rondeur et nervosité, élégant, au nez de fleurs, harmonieux. Le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grande Réserve 2012 n’est pas en reste, aux nuances de fleurs, de pomme et de noisette, tout en nuances en finale. Goûtez l'IGP Saint Fiacre Cuvée Aurore Chardonnay 2013, qui sent les agrumes, de bouche franche, à dominante de fleurs blanches et de noisette, alliant charpente et vivacité, très fruité.

Véronique Günther-Chéreau

Château HAUT POUGNAN


Les vignobles s'étendent sur les coteaux de la rive droite de la Garonne, sur de superbes terroirs argilo-calcaires et graveleux. Les pentes Est et Sud abritent les vignobles de vins rouges, les versants Ouest restent le domaine des vins blancs. Les vins rouges sont issus de Merlot (50%), Cabernet-Sauvignon (40%) et Cabernet franc (10%), et les blancs, de Sauvignon (70%), Sémillon (25%) et Muscadelle (5%).
Le Bordeaux rouge 2012 est très agréable, au nez dominé par le cassis et la framboise, bien corsé comme il le faut, vraiment très abordable (4,80 €). Très joli Entre-Deux-Mers 2013, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), de bouche fruitée et persistante (4,60 €), tandis que le Bordeaux Sauvignon blanc 2010 est de robe jaune clair, avec ces notes de pomme fraîche, rond et bouqueté, à déboucher sur une crème de courgettes au persil.

Jean Guéridon

33670 Saint-Genès-de-Lombaud
Tél. : 05 56 23 06 00
Email : haut.pougnan@gmail.com
www.haut-pougnan.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Cave de CLEEBOURG


Arraché durant la seconde guerre mondiale, le vignoble a été progressivement replanté à partir de 1946, date de la création de la Coopérative Viticole de Cleebourg, qui regroupe l'ensemble des 195 viticulteurs de Cleebourg, Oberhoffen les Wissembourg, Rott, Steinseltz et Riedseltz. La diversité des sols, argilo-marneux à Cleebourg, marno-gréseux à Rott, Loess et Lehms à Oberhoffen, Steinseltz et Riedseltz et l'exposition optimale dont jouissent les coteaux permettent à cette cave de proposer un large éventail de vins.
Une réussite avec ce Pinot Noir Rouge Passion 2010, de robe grenat, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassis, framboise), aux tanins très équilibrés, finement épicé (9,70 €). Le Pinot Blanc Auxerrois Prestige 2012, médaille d’Or à Mâcon 2013, parfumé, dégage des notes d’agrumes bien typiques, de bouche fruit (4,60 € environ), toujours très abordable comme le Muscat Prestige 2012, tout en arômes, légèrement suave comme il se doit (6,80 e). Le Riesling 2012, médaille d’Or Colmar 2013 est un vin floral, au nez intense et complexe, d’une très bonne persistance aromatique, de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes.
Le Pinot Gris Vieilles Vignes 2012 est un vin tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, très réussi, à dominante de pêche jaune et d’amande fraîche, harmonieux. Excellent Crémant d’Alsace Clérotstein Pinot Gris, une cuvée très bien dosée, fraîche, alliant finesse et structure, d’une bonne rondeur et au bouquet très aromatique, de mousse savoureuse comme leur Crémant d’Alsace Clérotstein rosé, de bouche ample et très fruitée (mûre, abricot), très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle ampleur au palais.


> Les précédentes éditions

Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012

 



Château des GRAVIÈRES


Château BASTOR LAMONTAGNE


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château CADET-BON


Château LAROQUE


LAURENT-GABRIEL


Château des PEYREGRANDES


Château du GRAND-CAUMONT


Domaine MORTET Père et Fils


Clos RENÉ


Château La ROSE- POURRET


Château VAISINERIE


Château BOSSUET


Les Clos MAURICE


Domaine GUIZARD


Domaine Jean CHARTRON


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Domaine DRUSSÉ


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Clos la COUTALE


Château de CRAIN



CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU MONT-REDON


CHAMPAGNE GREMILLET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales